ahhhhh si tout était aussi simple que les bavoirs !

Mamon renoue avec la tradition ! La galère est de retour... Je finissais presque par croire que je n'étais pas trop mauvaise couturière (pas trop mauvaise, pas bonne hein ?)...

Mais chaque nouvelle expérience apporte son lot de galère !

La nouvelle galère du jour, j'ai nommé : le velours éponge !

J'étais à nouveau tombée amoureuse d'un tissu. Cette fois-ci pour mon cricket joli.

Des rayures... oui des rayures tiens, je n'avais encore jamais montré ici que j'étais une fan de rayures ! Pourtant, je suis une inconditionnelle !

Et bien, velours éponge/MAC et Mamon ne font pas bon ménage...

Un patron tout mignon de Citronille : la brassière à encolure ronde (seule modif., une fausse patte de boutonnage au bas) - Taille 3 mois.
Des finitions plus que terrrrribles !

Ca ne se voit "presque" pas en photos, je vous épargne les photos de l'intérieur... Car même avec beaucoup d'auto-dérision, j'ai du mal, à même les regarder !

Malgré tout, en prenant 3 mètres de recul et en fermant à moitié les yeux, j'adoooore le résultat ! Eloignez-vous un peu de l'écran, je vous préviens...

modele47b

modele47d

modele47c

Tissus : Velours-éponge chocolat/beige/turquoise, Ar Brinic, je suis fan fan fan !
Boutons en bois, Mondial tissus.

Alors, je lance un appel. Si vous avez des astuces, ou tout simplement si vous savez comment coudre ce genre de tissus avec votre machine à coudre, merci de m'en faire part !
J'ai utilisé le point zig-zag, le point surjet, et le point triple de ma Innovis 10...
Peut être qu'il faut juste un peu d'entrainement... mais je suis pas très patiente ;-)

A bientôt pour d'autres (més)aventures.